Revue Tiers Monde n° 225 – L’inclusion financière : aider les exclus ou servir les financiers ?

Cet ensemble de textes rassemblés par François Doligez, Johan Bastiaensen, Florent Bédécarrats et Marc Labie est disponible en librairie depuis le 13 avril 2016.

La microfinance se trouve aujourd’hui à un carrefour. Certains ne lui reconnaissent plus aucune spécificité et abordent la problématique de l’inclusion financière uniquement comme offre de services par des acteurs bancaires qui auraient incorporé les apprentissages de 30 années de microfinance. D’autres considèrent qu’il est incontournable de revenir à des débats fondamentaux en s’interrogeant sur la meilleure manière de construire un secteur à la fois durable et réellement adapté à ses bénéficiaires. La microfinance, désormais intégrée aux politiques d’inclusion financière, offre-t-elle les espaces nécessaires aux nouvelles coalitions d’acteurs à promouvoir ou constitue-t-elle le dernier avatar des politiques de développement financier axé sur le marché, non seulement de capitaux, mais aussi de services financiers libéralisés ?

Dossier

Analyses bibliographiques

Disponibles en accès libre avant publication

Retrouvez les versions numériques des articles du n° 225 sur Cairn.info et Armand Colin.

Revue Tiers Monde n° 224 – Les chantiers du syndicalisme en Afrique

couverture du n° 224 de la revue tiers monde

Cet ensemble de textes rassemblés par Benjamin Rubbers et Alexis Roy est disponible en librairie depuis le 6 janvier 2016.

L’ambition de ce numéro est de documenter les transformations du champ syndical en Afrique depuis les années 1990 à partir de différents cas de figure emblématiques, susceptibles d’offrir – pour la première fois dans une revue scientifique francophone – un aperçu de la diversité des usages de cette forme d’organisation sur ce continent. Elle est également de mieux comprendre la manière dont ces syndicats ont fait face aux changements économiques et politiques de la période, entre opposition, adaptation et négociation avec leurs principaux instigateurs (institutions internationales, entreprises, gouvernements et réseaux militants). Penser la complexité des rapports qu’ils entretiennent avec ces acteurs permet de dégager le rôle des syndicats dans la fabrique des sociétés africaines contemporaines.

Dossier

  • Benjamin Rubbers & Alexis Roy : Entre opposition et participation. Les syndicats face aux réformes en Afrique
  • Camilla Houeland : Casualisation and Conflict in the Niger Delta: Nigerian Oil Workers’ Unions between Companies and Communities
  • Sam Ashman : The Social Crisis of Labour and the Crisis of Labour Politics in South Africa
  • Bettina Engels : Trade Unionism in Burkina Faso
  • Sidy Cissokho : La compétition syndicale à la loupe. Débats, affrontements et arbitrages autour de la question de la représentation dans les gares routières au Sénégal
  • Philippe Lavigne-Delville & Camille Saiah : Fonder sa légitimité par le plaidoyer ? Synergie paysanne et la lutte contre les accaparements fonciers au Bénin

Document

  • Pierre Jacquemot : Les entreprises françaises et le développement en Afrique

Varia

  • Nicolas Faysse, Sara El Mkadmi & Mostafa Errahj : Capacités d’action des agriculteurs dans les projets locaux de développement agricole au Maroc

Analyses bibliographiques

Disponibles en accès libre avant publication

Retrouvez les versions numériques des articles du n° 224 sur Cairn.info et Armand Colin.

Revue Tiers Monde n° 223 – Internationalisation et transformation des systèmes éducatifs au Sud

couverture du n° 223 de la revue tiers monde

Cet ensemble de textes rassemblés par Marie-France Lange et Nolwen Henaff est en librairie depuis le 7 octobre 2015.

Ce numéro ambitionne de rompre avec la fragmentation traditionnelle de la réflexion scientifique sur l’éducation en réunissant des articles relatifs à l’ensemble des degrés d’enseignement (primaire, secondaire et supérieur). La mise en perspective de façon transversale et comparative des modalités de l’internationalisation des systèmes éducatifs permet de dévoiler comment s’élaborent les politiques publiques nationales d’éducation et se construisent les stratégies des différents acteurs dans le processus de mondialisation. La diversité des terrains et des approches des auteurs autorise à revisiter les différentes théories en cours, à s’interroger sur le sens et les conséquences de l’internationalisation de l’éducation sur les discours, les politiques publiques et les pratiques des acteurs.

Dossier

  • Marie-France Lange & Nolwen Henaff : Politiques, acteurs et systèmes éducatifs entre internationalisation et mondialisation
  • Anne-Charlotte Triplet : Internationalisation et transformation du système éducatif en situation de post-conflit. Le cas de la Côte d’Ivoire
  • Hélène Charton : Gouvernement de l’école et communautés épistémiques au Sénégal. Trajectoires d’acteurs et circulation des normes et des modèles d’éducation en contexte international
  • Sophie Lewandowski : Les savoirs scolaires entre mondialisation, décolonisation et hybridation. Modèles de société et éducation à l’environnement en Bolivie
  • Marc Poncelet, Pascal Kapagama, Tom De Herdt, Jean-Pierre M’Piana Tsitenge, Geoffroy Matagne : À la marge de l’internationalisation de l’enseignement supérieur… mais au coeur d’un marché universitaire national : l’université de Kinshasa (RDC)
  • Sylvie Didou Aupetit : Fourniture transnationale de services d´enseignement supérieur en Amérique latine. Une première approche de ce phénomène
  • Fatou Niang : La gestion du temps scolaire à l’école primaire au Sénégal. Entre normes internationales, politiques nationales et logiques locales
  • Saïd Ben Sedrine, Madjid Ben Yaou, Éric Verdier, Driss El Yacoubi : Les réformes de la formation des jeunes au Maghreb. Entre référentiels internationaux et recherche de cohérence sociétale
  • Sarah Fichtner : What’s in the Gap and What’s in a Copy? Local Practices and Discourses of Competency-Based Education Reform in Benin
  • Rachel Solomon Tsehaye : Les stratégies scolaires face aux enjeux normatifs internationaux. Quelques exemples de Djibouti

Analyses bibliographiques

Disponibles en accès libre avant publication

Retrouvez les versions numériques des articles du n° 223 sur Cairn.info et Armand Colin.

Revue Tiers Monde n° 222 – Variations sur l’Égypte

couverture du n° 222 de la revue tiers monde : variations sur l'égypte

Cet ensemble de textes rassemblés par Sarah Ben Néfissa et Aliaa Saraya est en librairie depuis le 1er juillet 2015.

Erratum : lors de l’édition papier, le terme umma a été employé pour décrire « la famille » chez les Frères musulmans. Il s’agit bien évidemment de usra (p. 111, p. 113, p. 114, p. 115 et p. 172). En revanche, la umma, entendue cette fos comme la grande communauté des croyants, est bien le terme utilisé p. 94. La rédaction présente ses excuses aux lecteurs.

Dossier

  • Sarah Ben Néfissa & Aliaa Saraya : Le temps de l’événement et le temps des processus. Introduction
  • Maria Adib Doss : Parler politique au sein des chaînes coptes. Ouverture ou repli identitaire
  • Bachir Benaziz : Le journal Al-Dustour/Al-Tahrir. Apogée et déclin d’un journal privé
  • Saker El Nour : Les paysans et la révolution en Égypte.Du mouvement national de 1919à la révolution nationale de 2011
  • Alia Gana : Protestations et mobilisations paysannesen Égypte. Des voix qui comptent ?
  • Tewfik Aclimandos : De l’armée égyptienne.Éléments d’interprétation du “grand récit” d’un acteur-clé du paysage national
  • Sarah Ben Néfissa & Mahmoud Hamdy Abo el-Kasem : L’organisation des Frères musulmans égyptiens à l’aune de l’hypothèse qutbiste

Document

Philippe Hugon : L’intégration régionale et les trappes à vulnérabilité

Varia

Yves Guillermou : Les logiques paysannes à l’épreuve du marché et des inégalités. Agricultures familiales et mutations sociales (Ouest Camerou, Sud tunisien)

Analyses bibliographiques

Disponibles en exclusivité avant publication

Retrouvez les versions numériques des articles du n° 222 sur Cairn.info et Armand Colin.

Revue Tiers Monde n° 221 – Agricultures familiales : trajectoires, modernités et controverses (II)

couverture du numéro 221 de la revue tiers monde

Découvrez le 2e tome du dossier consacré aux Agricultures familiales, une thématique-clé de 2014, avec l’Année internationale de l’agriculture familiale organisée par la FAO. Sous la direction de Delphine Acloque Desmulier, Pierre Gasselin et Henri Rouillé d’Orfeuil

Dossier

  • Hubert Cochet : Controverses sur l’efficacité économique des agricultures familiales : indicateurs pour une comparaison rigoureuse avec d’autres agricultures
  • Michel Vaillant, Marc Dufumier : Archaïsme ou modernité en haute vallée andine du Cañar (Équateur) : de quoi la petite exploitation familiale est-elle le reflet ?
  • Hichem Amichi, Sami Bouarfa, Marcel Kuper : Arrangements informels et types d’agriculture sur les terres publiques en Algérie : quels arbitrages ?
  • Voahirana Tantely Andrianantoandro, Jean-François Bélières : L’agriculture familiale malgache entre survie et développement : organisation des activités, diversification et différenciation des ménages agricoles de la région des Hautes Terres
  • Hélène Guétat-Bernard : Travail des femmes et rapport de genre dans les agricultures familiales : analyse des similitudes entre la France et le Cameroun
  • Hiroko Amemiya : “La longue marche de l’agriculture familiale au Japon”
  • Delphine Acloque Desmulier, Pierre Gasselin : Pour conclure. La quadrature des agricultures familiales : instruire et dépasser les controverses

Varia

  • Gilles Carbonnier, Tiina Kontinen : Institutional Learning in North-South Research Partnerships
  • Laure Criqui : Les voies de l’extension des réseaux de services essentiels dans les quartiers irréguliers de Lima

Analyses bibliographiques

Les articles du n° 221 sont disponibles en version numérique sur Cairn.info et sur Armand Colin.

Retrouvez le premier tome consacré aux agricultures familiales (Revue Tiers Monde)

Revue Tiers Monde n° 220 – Agricultures familiales : trajectoires, modernités et controverses (I)

 

couve_220

En 2014, l’année internationale de l’agriculture familiale a remis à l’agenda politique et scientifique une forme sociale et technique d’agriculture longtemps dépréciée et décriée.

De fait, les modèles agro-industriels exportateurs ont soigneusement accaparé l’essentiel des investissements dans le cadre d’économies largement libéralisées. Ainsi, l’année 2014 a constitué une opportunité majeure, pour les chercheurs comme pour les acteurs du développement, de rendre compte de la diversité des agricultures familiales, de leurs atouts, mais également des difficultés auxquelles elles sont confrontées. Quelles sont les conditions favorables aux agricultures familiales et à leurs contributions au développement de l’ensemble de la société ?

C’est à cette opportunité et à cette question que la Revue Tiers Monde s’est proposée de contribuer en publiant deux dossiers thématiques dont nous livrons ici la première partie. Sous la direction de Delphine Acloque, Pierre Gasselin et Henri Rouillé d’Orfeuil.

Dossier

  • Delphine Acloque, Pierre Gasselin, Henri Rouillé d’Orfeuil : Agricultures familiales : la roue tourne ?
  • Eric Sabourin, Jacques Marzin, Jean-François Le Coq, Gilles Massardier, Sandrine Fréguin-Gresh, Mario Samper, Marie Gisclard, Octavio Sotomayor : Agricultures familiales en Amérique Latine. Émergence, avancées et limites des politiques ciblées
  • Mathilde Allain, avec la collaboration d’Alice Beuf : L’agriculture familiale et ses réappropriations locales par le mouvement paysan colombien
  • Sara Mercandalli, Ward Anseeuw : Migrations et stratégies des familles mozambicaines : réflexions pour une politique intégrée de développement rural
  • Hélène Paillat-Jarrousseau : L’agriculture familiale sur l’île de la Réunion. Le rôle des dynamiques sociales dans la réforme foncière
  • Patrick Dugué, Caroline Lejars, Fatah Ameur, Farida Amichi, Houssem Braiki, Julien Burte, Mostafa Errahj, Meriem Farah Hamamouche, Marcel Kuper : Recomposition des agricultures familiales au Maghreb : une analyse comparative dans trois situations d’irrigation avec les eaux souterraines
  • Nathalie Cialdella, Livia Navegantes Alves : La ruée vers l’« açaí » (Euterpe Oleracea Mart.) : trajectoires d’un fruit emblématique d’Amazonie
  • Nicolas Senil, Geneviève Michon, Mohammed Aderghal, Mohamed Berriane, Said Boujrouf, Jean-Marie Furt, Bernard Moizo, Bruno Romagny, Jean-Michel Sorba, Caroline Tafani : Le patrimoine au secours des agricultures familiales ? Éclairages méditerranéens

Anthologie

  • Roberto Rodriguez Rojas : Mouvements paysans, alternatives de développement et sécurité alimentaire en Amérique centrale : les scénarios d’une transition
  • Anastase Ntezilyayo : L’agriculture à l’horizon 2000 ou comment doubler la production vivrière au Rwanda ?

Varia

  • Cecilia Anigstein, Gabriela Wyczykier : Las disputas por el excedente y la perspectiva des desarrollo: trabajadores y empresarios ante el Proyecto de Participación en las Genancias Empresarias en la Argentina reciente
  • Pierre-Marie Aubert : Projets de développement et changements dans l’action publique

Analyses bibliographiques

Disponibles en accès libre avant publication

Retrouvez les versions numériques des articles du n° 226-227 sur Cairn.info et Armand Colin.

Revue Tiers Monde n° 219 – Émergents : le temps des désillusions

couv_219

Le taux de croissance durant les vingt dernières années est particulièrement important en Chine et en Inde, ce n’est pas le cas dans d’autres pays émergents que ce soit en Afrique du Sud ou en Amérique latine. L’écart entre les niveaux de PIB de très nombreux pays du Sud et ceux du Nord se réduit. Mais ce sont surtout les pays émergents asiatiques qui en bénéficient le plus. Cependant la croissance de ces pays ralentit. Est-ce la fin d’une période faste pour les pays émergents ? C’est ce qu’analyse ce numéro de la revue coordonné par Pierre Salama.

Dossier

  • Pierre Salama : Introduction
  • Eduardo Costa Pinto, Reinaldo Gonçalves : Les transformations mondiales et le nouveau rôle de la Chine
  • Guilhem Fabre : La part du lion : les dessous du ralentissement économique chinois
  • Xavier Richet : L’internationalisation des firmes chinoises : croissance, moteurs, stratégies
  • Mylène Gaulard : Les dangers de la bulle immobilière chinoise
  • Elsa Lafaye de Micheaux : Aux origines de l’émergence malaisienne : la Nouvelle politique économique, 1971-1990
  • Nicolas Pons-Vignon : Quand l’arc-en-ciel s’estompe : l’Afrique du Sud est-elle un pays émergent ?
  • Pierre Salama : Les classes moyennes peuvent-elles dynamiser la croissance du PIB dans les économies émergentes latino-américaines et asiatiques ?

Varia

  • Michel Dimou, Alexandra Schaffar : La croissance économique dans les Départements français d’outre-mer. Une revue de la littérature
  • Leandro Sebastián Lopez, Arnaud Trenta : La citoyenneté ordinaire dans les quartiers de Buenos Aires. Associations d’habitants et publicisation des problèmes de la vie quotidienne
  • Jean-Pierre Olivier de Sardan : La manne, les normes et les soupçons Les contradictions de l’aide vue d’en bas

Analyses bibliographiques

Disponibles en accès libre avant publication

Retrouvez les versions numériques des articles du n° 219 sur Cairn.info et Armand Colin.

The Washington Post

Logo du Washington Post

Dans le Washington Post, Laura Seay présente l’édition anglaise du livre d’André Guichaoua, membre du comité de rédaction de la Revue Tiers MondeFrom War to Genocide: Criminal Politics in Rwanda 1990-1994.

“Two new books address the context in which both Rwanda’s genocide and its post-genocide, authoritarian development state developed with considerable nuance. Both should be read by everyone who deals with conflict, development and the most challenging questions at the intersection of the two issues.

This seminal 2010 work is newly available in English for the first time. Guichaoua, a sociologist who served as an expert witness at the International Criminal Tribunal for Rwanda and in other trials relating to crimes of the genocide, details the complex environment in which the 1994 genocide emerged. It is a meticulously detailed account that challenges both the Tutsi-controlled Rwandan government’s official narrative about the causes, events and consequences of the genocide as well as elements of the international community’s consensus narrative and the denialist accounts of Hutu extremists who still seek to enact their hateful ideology from abroad. Indeed, what is most striking about “From War to Genocide” is how it dispels myth after myth about the Rwandan genocide and Rwandan history.”

Date : 3 juin 2016

Édition anglaise : Guichaoua A., 2015, From War to Genocide. Criminal Politics in Rwanda, 1990–1994, trans. Don E. Webster, foreword Scott Straus, Madison, University of Wisconsin Press.

Édition française : Guichaoua A., 2010, Rwanda : de la guerre au génocide. Les politiques criminelles au Rwanda (1990-1994), Paris, La Découverte.

 

RFI

Logo de RFI

Cyril Fouillet, contributeur du n° 225 « L’inclusion financière : aider les exclus ou servir les financiers ? », était l’invité de Jean-Pierre Boris dans l’émission « Éco d’ici, éco d’ailleurs », sur RFI.

“Depuis quarante ans, des esprits inventifs et généreux se sont attelés à faire mentir la maxime « On ne prête qu’aux riches » et à la remplacer par « On ne prête qu’aux pauvres ». Ces Don Quichotte des temps modernes ont mis au point un mécanisme financier d’un nouveau genre « le microcrédit ». L’idée est simple et belle : prêter quelques pièces, quelques billets à quelqu’un de très pauvre pour lui permettre de créer son activité. L’inventeur de cette formule est célèbre. Muhammad Yunus est un économiste bangladais auquel son invention a valu le Prix Nobel de la Paix en 2006, il y a dix ans. « J’aimerais qu’un jour, on m’appelle le banquier des anciens pauvres », dit Muhammad Yunus. Muhammad Yunus mérite-t-il aujourd’hui ce surnom, le microcrédit a-t-il sorti beaucoup de monde de la misère, a-t-il favorisé le développement économique à une plus grande échelle, est-ce une activité rentable ? Le microcrédit ne sert-il finalement pas plus l’intérêt du monde financier et bancaire ? Telles sont les questions posées par Jean-Pierre Boris à ses trois invités.”

Date : 14 mai 2016

L’appel

Titre de l'article de L'appel

Marc Labie, coordinateur du n° 225 “L’inclusion financière : aider les exclus ou servir les financiers ?” est interviewé dans L’appel n° 387 par Jacques Briard.

“Tout en considérant que le crédit n’est pas, pour les pauvres, le chemin le plus sûr pour s’en sortir, le professeur Labie croit que le secteur de la microfinance va sortir de son adolescence et tirer les leçons de ses excès, de ses erreurs et des critiques dont il fait l’objet. Mais, selon lui, cela se fera à condition de ne pas surendetter les gens en difficulté, et de bien mettre au point des produits et des services à la fois de qualité, viables et adaptés aux besoins des gens.”

Date : mai 2016

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search