Rubrique “Figures du développement”

  • Présentation générale
  • L’esprit de la rubrique
  • Éléments de méthode pour le recueil des propositions
  • Des figures pour quel usage ?
  • Textes récemment publiés dans la rubrique
  • Proposer un texte

Présentation générale

La rubrique « Figures du développement » se veut une manière de témoigner du développement et des transformations du monde à travers la présentation de trajectoires ou de fragments de parcours singuliers.

Il peut s’agir de personnalités (institutionnelles, militantes, politiques, intellectuelles, etc.), acteurs du développement, personnes dont le parcours participe ou s’articule à des bouleversements sociaux majeurs, mais aussi de trajectoires anonymes (travailleurs et travailleuses, paysan-n-e-s, cadres, fonctionnnaires, hommes et femmes), généralement privés de voix publique, et dont le parcours à l’échelle d’une vie révèle différentes facettes des effets du « développement ». Les « Figures du développement » seront présentées de manière à ce que l’on entende la voix des acteurs.

Les Figures peuvent également prendre la forme de trajectoires organisationnelles, institutionnelles ou culturelles. Elles peuvent ainsi, à tire d’exemples, présenter les parcours d’organismes internationaux, d’associations humanitaires et de coopération, de publications spécialisées, ou suivre l’évolution des usages de notions et de références intellectuelles attachées au développement.

Les « Figures du Développement » pourront être associées aux dossiers de la revue, afin d’en éclairer un aspect particulier et original, sans toutefois que cette correspondance soit systématique. Elles répondent aux consignes stipulées pour les articles. Si la forme est plus flexible que celle d’un article scientifique, le texte doit cependant comporter une présentation générale et peut être organisé en sous-parties aux titres problématisés de manière à orienter le lecteur dans les différents aspects du témoignage rapporté. Les supports photos, sons, vidéos seront accueillis favorablement et pourront être mis en ligne sur le site Hypothèses de la revue, sous réserve de qualité adéquate et de disposer des droits appropriés (droit de reproduction, droit à l’image).

L’esprit de la rubrique

Les Figures visent à constuire progressivement une approche ouverte, dynamique, vivante, des multiples visages du développement aujourd’hui dans le monde permettant d’esquisser une sociologie concrète du développement à travers le vécu des témoins.

Ce que nous entendons par « Figures », dans l’espace propre de la Revue internationale des études du développement, est indissociable du « développement », concept paradoxal par sa polysémie et sa résilience. Les Figures n’ont pas pour objet d’en dessiner les contours, en définissant en amont « ce que développement veut dire », mais d’en pénétrer les marges, de le poser, compte tenu de la diversité des figures, en objet de questionnements renouvelés. L’idée de « figure », suivant l’une de ses définitions, suggère également la représentation. Ainsi les Figures du développement ont vocation à décloisonner l’idée de « développement » pour embrasser, de manière critique, un univers vaste de productions institutionnelles et de réalités sociales qui lui sont liées. En ce sens, les Figures souhaitent aussi bien reconstruire des cheminements d’acteurs ou d’institutions du développement que mettre en exergue les trajectoires d’anonymes à même de refléter les bouleversements que l’impératif de « développement » induit.

L’approche doit être dynamique, retracer une trajectoire ou un segment de trajectoire, qu’il s’agisse d’individus ou d’institutions. Une différence tient dans le fait que pour les personnes physiques (acteurs), elles peuvent s’appuyer sur des entretiens retravaillés, tandis que pour les personnes morales (ou institutions), elles prennent plus volontiers la forme de reconstructions critiques, associant littérature grise, voire plus analytique, et témoignages “d’en haut” ou « d’en bas”.

Éléments de méthode pour le recueil de propositions

La rubrique parie sur une ouverture à différentes disciplines, suivant en cela la pluridisciplinarité qui caractérise la revue. Les Figures sont cependant envisagées comme des constructions qualitatives, et peuvent faire appel à l’imagination pour mieux interpeler les lecteurs et lectrices, ce qui oriente les approches (plus que les disciplines).

Les sources peuvent relever de divers matériaux. Les sources orales (entretiens, histoires de vie, témoignages) sont privilégiées, mais ne couvrent pas l’ensemble des possibilités : sources écrites (surtout s’il s’agit d’une institution, d’un concept du développement, ou encore d’un personnage qui n’est pas ou plus accessible), recours à l’image, aux photographies, dessins et caricatures.

Les Figures cherchent à présenter le développement sous ses multiples facettes, aussi bien actuelles que passées. La palette des Figures possibles est large et, en ce sens, elles peuvent être lues à divers niveaux et utilisées de plusieurs façons. L’objectif est in fine de démultiplier et complexifier les manières d’appréhender le développement.

Des Figures pour quel usage ?

Les Figures peuvent être de toute nature, l’important étant non leur statut mais le sens que leur témoignage apporte.

Ce sont des Figures qui se veulent ouvertes, et qui mettent en tension, en question, l’idée de développement, de manière à l’appréhender de manière riche, complexe, dynamique, en phase avec ses multiples vécus de par le monde. Ainsi, pour la Revue internationale des études du développement, une telle rubrique vise à enrichir son corpus d’articles sur le développement, voire à en dessiner progressivement une représentation ouverte, inachevée, critique.

Penser en termes de représentation dynamique, vivante, éclectique pose nécessairement la question des échelles d’appréhension des enjeux que recouvrent les problématiques du développement (individuelles, collectives, locales, nationales, transnationales, globales), leurs dynamiques, et les dialogues entre ces différents niveaux. Et de (re)politiser cette question.

Pour les lecteurs et lectrices, les Figures peuvent constituer des outils de recherche, alimenter des corpus analytiques existants, nourrir des enquêtes, permettre de saisir la portée d’une politique, d’un programme, d’un projet à l’échelle d’existences concrètes, et d’en saisir ainsi des effets sur la vie des personnes. La construction des Figures permet d’incarner des effets qui peuvent alors être plus accessibles pour des analyses plus macrosociales. Elles peuvent permettre de réfléchir aux institutions sociales, politiques, économiques, de développement partant de récits à la première personne d’acteurs clés, de biographies, ou de recontructions historiques. Lorsqu’elles font écho au dossier de la revue, les Figures peuvent à la fois illustrer et incarner un objet particulier, en offrir un autre regard. Elles peuvent également, plus simplement, nourrir la curiosité intellectuelle.

Figures du développement récemment publiéeS

Soumettre une proposition de texte pour la rubrique

Il est demandé aux auteurs de soumettre une proposition d’une page en format Word, décrivant la Figure, la matière mobilisée, l’angle privilégié, le rapport avec la problématique du développement, aux adresses : revdev@univ-paris1.fr natachbg@gmail.com kamala.marius@gmail.com virginie.tallio@gmail.com

Vient de paraître – n° 250 (2022/3) People, Problems, Processes

Couverture du numéro 250, 2022-3 de la Revue internationale des études du développement, intitulé People, Problems, Processes

Discover the table of content of this Special Issue.
All articles are published in open access on OpenEdition Journals.
The printed version of the Ried is available in bookstores and on subscription.

Retrouvez le sommaire complet du numéro, et abonnez-vous pour recevoir une version imprimée. Les articles sont disponibles sur OpenEdition Journals.

This issue offers English-speaking audiences a glimpse of the wealth of the journal’s scientific output with this range of articles in differentd isciplines (sociology, political sociology, socioeconomics, anthropology, geography and political science), reflecting the journal’s editorial line.

The articles represent a balanced distribution of three key focal points —problems, processes and populations— for analysis of the reconfigurations of development studies. Grounded in these three general concepts, this special issue critically reviews examples of public policies, programmes and projects involving multiple actors. It thus analyses international aid system developments in the light of increasingly insistent performative demands, questions the normative aspect of certain concepts, such as resilience, and reflects on the difficulties of governance and control of violence.

Long-term observations and fieldwork are used to decipher the forms of social and political regulation found in access to food and land resources, the use of road infrastructures, the mentoring of young people, and also conflicts of ethnic and religious appearance. A number of articles also capture the diversity of the studied fields and observed populations and organisations, from police officers and road users in Kinshasa and Lubumbashi in the Democratic Republic of Congo, through the Muslim Brotherhood and young people in Egypt, to Bozo and Bamanan farmers around Djenné in Mali, and farmers and artisanal gold miners in Peru.

Appel à contributions / Call for Papers / Llamado a contribución

English below / Español a continuación

Proposez votre article pour le dossier spécial 2024-1 de la Revue internationale des études du développement :

Financer les transformations agricoles et alimentaires. Pratiques, dispositifs, action collective et politiques publiques

Date limite d’envoi des propositions d’articles : 14 février 2023 aux adresses suivantesmarc.mees@sosfaim.ong mamadou_goita@yahoo.fr myrnarh@hotmail.com f.doligez@iram-fr.org revdev@univ-paris1.fr

L’appel à contributions ici.

Financing agricultural and food transformations. Practices, mechanisms, collective action, and public policies

Article proposals must be submitted by February 14, 2023 to: marc.mees@sosfaim.ong mamadou_goita@yahoo.fr myrnarh@hotmail.com f.doligez@iram-fr.org revdev@univ-paris1.fr

Read the Call here.

Financiar las transformaciones agrícolas y alimentarias. Prácticas, dispositivos, acción colectiva y políticas públicas

Las propuestas de artículos deberán ser enviadas antes del 14 de Febrero 2023 a: marc.mees@sosfaim.ong mamadou_goita@yahoo.fr myrnarh@hotmail.com f.doligez@iram-fr.org revdev@univ-paris1.fr

llamado a contribución aquí.

L’appel est également à lire sur Calenda.

Vient de paraître – n° 249 (2022/2) L’éthique de l’or

sous la direction de Sylvie Capitant, Muriel Côte et Tongnoma Zongo

Ce dossier thématique s’inscrit dans le cadre de réflexions en cours sur les relations entre trajectoires de développement et activités extractives à l’heure d’un tournant “éthique” dans la gouvernance internationale des ressources. En se focalisant sur l’extraction aurifère, il entend saisir les reconfigurations sociales et politiques suscitées, les processus de changement, de structuration et de déstructuration à l’œuvre à différentes échelles de la chaîne minière de production et de commercialisation. À travers des études de cas empiriques situés, il aborde les enjeux de responsabilité, de durabilité (éventuelle), de légitimation et de justice sociale et environnementale.

Retrouvez le sommaire complet du numéro, et abonnez-vous pour recevoir une version imprimée. Les articles sont disponibles sur OpenEdition Journals.

Rubrique “Le développement dans les médias” – n° 249 (2022/2)

La médiatisation de l’or et ses questions éthiques par Laëtitia Larcher et Maëva Littée

Cet article, publié dans le numéro 249 L’éthique de l’or de la Revue internationale des études du développement, sous la direction de Sylvie Capitant, Muriel Côte et Tongnoma Zongo, propose une exploration des tendances de la médiatisation de l’or, à l’échelle mondiale, puis se focalise sur les pays du Sud et les pays producteurs, dans les émissions télévisées et radiophoniques françaises de 1942 à 2022. L’étude s’appuie sur des recherches par mots-clés selon le thésaurus de l’Institut national de l’audiovisuel (INA), dans les notices du catalogue des 183 chaînes de radio et de télévision du dépôt légal, complétées d’un fonds partiel d’actualités cinématographiques.

Retrouvez ici le texte complet de l’article, également publié dans la version électronique diffusée sur OpenEdition Journals et qui fait l’objet d’une co-publication sur le carnet de recherche Hypothèses de l’INAthèque.

Cet article est le dernier de la rubrique “Le développement dans les médias”.

Article publié le 24 mars 2022 sous licence CC-BY-NC-ND 4.0

Appel à contributions / Call for Papers / Llamado a contribución

English below / Español a continuación

Proposez votre article pour le dossier spécial 2023-3 de la Revue internationale des études du développement :

Questionner les Objectifs de développement durable

Date limite d’envoi des propositions d’articles : 10 octobre 2022 aux adresses suivantes : revdev@univ-paris1.fr genevieve.laroche.3@ulaval.ca smalt006@uottawa.ca jade.st-georges.1@ulaval.ca doummed@gmail.com

L’appel à contributions ici.

The Sustainable Development Goals under scrutiny

Article proposals must be submitted by October 10, 2022 to: revdev@univ-paris1.fr genevieve.laroche.3@ulaval.ca smalt006@uottawa.ca jade.st-georges.1@ulaval.ca doummed@gmail.com

Read the Call here.

Cuestionar los Objetivos de Desarrollo Sostenible

Las propuestas de artículos deberán ser enviadas antes del 10 de Octubre 2022 a: revdev@univ-paris1.fr genevieve.laroche.3@ulaval.ca smalt006@uottawa.ca jade.st-georges.1@ulaval.ca doummed@gmail.com

llamado a contribución aquí.

La Revue internationale des études du développement sur Open Edition Journals

Les prochains numéros de la Revue internationale des études du développement seront diffusés sur le site Open Edition Journals, à l’adresse : https://journals.openedition.org/ried/

Retrouvez le dernier numéro paru :

n° 248 Les modèles voyageurs : une ingénierie sociale du développement https://journals.openedition.org/ried/276

Et toutes les informations sur la Ried :
Les numéros déjà parus sont disponibles sur :

Vient de paraître – n° 248 (2022/1) Les modèles voyageurs : une ingénierie sociale du développement

sous la direction de Jean-Pierre Olivier de Sardan et Ilka Vari-Lavoisier

Élaborés par des experts internationaux, portés et financés par des institutions de développement, les modèles voyageurs sont exportés massivement en solutions « prêtes-à-porter » vers les pays à faibles revenus. Un modèle voyageur, souvent issu d’une expérience fondatrice, est manufacturé autour d’un mécanisme doté d’une efficacité intrinsèque, et de dispositifs opérationnels nécessaires à sa mise en oeuvre. Il est ensuite disséminé dans des contextes variés par des réseaux de professionnels et de décideurs. La confrontation avec les contextes locaux, c’est-à-dire les acteurs de terrain, produit d’inévitables implementation gaps, de nombreux effets imprévus et des résultats décevants ou éloignés des objectifs initiaux – comme l’illustrent les nombreuses études de cas présentées dans ce volume, basées sur des données empiriques originales, recueillies de par le monde.

Retrouvez le sommaire complet du numéro, et abonnez-vous pour recevoir une version imprimée. Les articles sont disponibles sur OpenEdition Journals.

Rubrique “Le développement dans les médias” – n° 248 (2022/1)

La médiatisation de deux modèles voyageurs dans les pays du Sud par Maëva Littée et Laëtitia Larcher

Cet article, publié dans le numéro 248 Les modèles voyageurs : une ingénierie sociale du développement de la Revue internationale des études du développement, propose une exploration de la médiatisation des modèles voyageurs de l’industrie du développement à l’œuvre dans les Suds. Il présente la trajectoire médiatique de deux dispositifs ressortant particulièrement dans les médias, le microcrédit promu par l’économiste bangladais Muhammad Yunus et le programme de lutte contre la faim « Faim zéro » impulsé au Brésil, relayés dans les émissions télévisées et radiophoniques françaises de 1997 à 2021.

Retrouvez ici le texte complet de l’article, également publié dans la version électronique diffusée sur OpenEdition Journals et qui fait l’objet d’une co-publication sur le carnet de recherche Hypothèses de l’INAthèque.

Appel à contributions / Call for Papers / Llamado a contribución

English below / Español a continuación

Proposez votre article pour le dossier spécial 2023-1 de la Revue internationale des études du développement :

Décentrer l’analyse des relations afro-chinoises

Date limite d’envoi des propositions d’articles : 8 avril 2022 aux adresses suivantes : pairault@ehess.fr revdev@univ-paris1.fr folashade.soule-kohndou@bsg.ox.ac.uk hang.zhou@cmi.no
L’appel à contributions ici.

Submit your article for the 2023-1 special issue of the Journal:

Decentering the analysis of Africa-China relations

Article proposals must be submitted by April 8, 2022 to: pairault@ehess.fr revdev@univ-paris1.fr folashade.soule-kohndou@bsg.ox.ac.uk hang.zhou@cmi.no
Read the Call here.

Envíe su artículo para el número especial 2023-1 de la revista:

Descentrar el análisis de las relaciones afro-chinas

Las propuestas de artículos deberán ser enviadas antes del 8 de Abril 2022 a: pairault@ehess.fr revdev@univ-paris1.fr folashade.soule-kohndou@bsg.ox.ac.uk
El llamado completo aquí.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search