RFI

Logo de RFI

Cyril Fouillet, contributeur du n° 225 « L’inclusion financière : aider les exclus ou servir les financiers ? », était l’invité de Jean-Pierre Boris dans l’émission « Éco d’ici, éco d’ailleurs », sur RFI.

“Depuis quarante ans, des esprits inventifs et généreux se sont attelés à faire mentir la maxime « On ne prête qu’aux riches » et à la remplacer par « On ne prête qu’aux pauvres ». Ces Don Quichotte des temps modernes ont mis au point un mécanisme financier d’un nouveau genre « le microcrédit ». L’idée est simple et belle : prêter quelques pièces, quelques billets à quelqu’un de très pauvre pour lui permettre de créer son activité. L’inventeur de cette formule est célèbre. Muhammad Yunus est un économiste bangladais auquel son invention a valu le Prix Nobel de la Paix en 2006, il y a dix ans. « J’aimerais qu’un jour, on m’appelle le banquier des anciens pauvres », dit Muhammad Yunus. Muhammad Yunus mérite-t-il aujourd’hui ce surnom, le microcrédit a-t-il sorti beaucoup de monde de la misère, a-t-il favorisé le développement économique à une plus grande échelle, est-ce une activité rentable ? Le microcrédit ne sert-il finalement pas plus l’intérêt du monde financier et bancaire ? Telles sont les questions posées par Jean-Pierre Boris à ses trois invités.”

Date : 14 mai 2016


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.