Géographies du peuplement de Ouagadougou

par Daniel Delaunay

Consulter la monographie

Cet atlas vise à donner un large panorama du peuplement intra-urbain de Ouagadougou. Les données sont issues d’une enquête démo-économique (en 2009) qui décrit les relations entre les mobilités et le territoire, englobant plusieurs aspects de la transition démographique. Celle-ci impulse l’extension territoriale, modifie la composition de la famille, favorise l’éducation d’enfants moins nombreux du fait de la baisse de la fécondité, accélère le passage du travail domestique vers les formes marchandes de l’activité, offre une opportunité au développement (le dividende démographique). Toutes ces évolutions s’inscrivent dans l’espace, elles le différencient, font territoire. 

Organisées selon onze chapitre thématiques, les cartes décrivent la configuration spatiale de ce qui caractérise le logement, les individus et le groupe domestique. Plusieurs formes de mobilités sont cartographiées pour préciser leur contribution aux recompositions territoriales, à différentes échelles de temps (migrations, circulation, navettes quotidiennes, pratiques urbaines). La géographie de l’éducation des adultes et de la fréquentation scolaire annonce celle des catégories socioprofessionnelles. L’étendue du réseau social est déclinée selon les quartiers pour dresser une géographie de la socialisation et des solidarités. Les inégalités territoriales montrent que la localisation importe, pour pratiquement tous les aspect de la vie des citadins.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.